Articles

Affichage des articles du 2015

RCA: Affaire de bastions

Image
Rebecca Tickle

"Noureddine dans son bastion de la Vakaga."
"Ziguele dans le bastion de Bozizé."
"Boyrabe le bastion des milices chrétiennes"
"Km5 bastion des (ex-)Seleka".

Je n'invente rien... regardez sur Google. L'expression s'utilise aussi au second degré bien sûr, mais en République Centrafricaine il s'agit toujours du premier degré.

Une saga de violences cycliques qui dure depuis les 55 ans de ce que certains appellent l'indépendance de la RCA. Une saga où les violences épisodiques se transforment en places fortes dans un climat de vengeance victorieuse. Construit dans la justification du sang coulé et armé de défenseurs adeptes de la Pensée unique, un coin potentiellement paisible devient un bastion où les citoyens font ce qu'ils peuvent pour faire avec, puisque ce sont les leurs et qu'on leur dit que c'est comme ça.

Le bastion des tartanpions en mal de mangeoire et de butin, la guerre des fiefs, voilà ce qu…

La peur de l'opinion de l'électeur

Image
Rebecca Tickle

Encore un "scoop médiatique" où on nous dit ce qu'on veut qu'on sache, que je lis ce jour au sujet d'un candidat à l'élection présidentielle prochaine.

Et voilà donc la réflexion que je me fais chaque fois que j'en vois un, quelque soit le candidat visé.

D'abord, la peur de l'avis que l'électeur exprimera le jour du scutin est flagrante.
La grande peur que l'électeur, que l'on fait semblant de prendre pour un bébé qui ne sait pas ce qu'il veut, ne votera pas pour le candidat "qu'il faut". Les critères - affairistes, népotiques, ethniques, historico-conflictuels et autres - sont un autre sujet, bien vaste. En tout cas, pour ces appréhensifs-là, il faut de toute évidence un vainqueur et des perdants avant le résultat de l'élection. Et la fin justifient les moyens dit-on.

Comme la Pensée unique n'a jamais quitté les esprits et que par conséquent chacun se croit seul détenteur de la Solution, il f…

Centrafrique: L'exercice du Droit de Vote

Image
Rebecca Tickle


13 décembre 2015
Jour de référendum pour ou contre la proposition de la nouvelle Constitution.

Ce jour est important. ON VOTE.

Nombreux seront ceux qui se rappelleront d'avoir apporté aujourd'hui leur pierre à l'édifice qu'ils espèrent voir dorénavant sur le chemin pacifique de la reconstruction.

Certains autres néanmoins, se souviendront d'un jour de violence armée ordinaire, d'un jour de violence politique de plus.

Aujourd'hui dans le "jardin" de Bozizé, Bossangoa ne vote pas. Des hommes en armes ont tiré dès 3h du matin pour empêcher les électeurs d'accomplir leur devoir et aussi leur droit de Citoyen.

"Celui qui s'approchera d'un bureau de vote sera tué" ont décrété les gangsters de la République.

Bossangoa ville morte. Les boutiques sont fermées. Pas la moindre activité hormis les allées-venues des gangsters en armes dans les rues, ayant pris le relais des tirs de dissuasion qui se sont tus vers 7h.

Vérit…

Burundi: Entre silence et négationnisme

Image
Rebecca Tickle


Ce qui se passe au Burundi aujourd'hui nous rappelle les heures les plus sombres des juntes militaires en Argentine et au Chili de Pinochet. La disparition forcée, la torture et les exécutions extrajudiciaires de dizaines de milliers de civils avait été l'arme de destruction massive no 1 contre le peuple et avait à l'époque choqué le monde entier. Ces exactions avaient à l'époque été  cautionnées par les Etat-Unis notamment. Est-ce qu'on avait à l'époque demandé aux civils martyrisés de dialoguer avec Pinochet!?

Du chantage déguisé en dialogue. C'est tout.
Et ceux qui demandent que les résistants au 3ème mandat - illégitime - de Nkurunziza, passent au dialogue ne deviennent-ils pas complice de ce chantage à défaut d'être inconscient de la situation? N'a-t-on donc pas encore compris de quoi le sieur est capable d'infliger au peuple qui l'a librement et démocratiquement élu?

La menace, probable et justifiée dans l'absolu, d…

COP21: La course au capital ou l'avenir du monde

Image
Rebecca Tickle


Le capitalisme, science du profit et de la concurrence, pour lequel le monde occidental moderne se bat depuis près de 2 siècles, est bel et bien devenu aujourd'hui l'indicateur par excellence de l'évolution géologique de la planète.

La nature a d'ores et déjà perdu ses droits face à des activités humaines de plus plus intenses, guidées par une course à la consommation envahissant tous les horizons. La planète se retrouve ainsi entraînée dans une direction faite d'inconnues et de profondes incertitudes. Un réchauffement climatique instable et une diversité biologique en régression sont les grands signes d'un drame inexorable.

La science, pourtant au service du capital,   a déjà largement démontré que les profits de l'économie capitaliste mondialisée, basée sur l'outrance, ont une incidence profondément néfaste sur l'avenir de notre monde.

Rien que l'extraction sauvage de pétrole brut, comme au sud du Nigeria dans l'immense delt…

Centrafrique: Un scénario béton

Image
Rebecca Tickle


Les violences récurrentes à Bangui depuis plus d'un an et demi, suivent un schéma rigoureusement identique à chaque événement.

Le scénario commence par un ou plusieurs assassinats ciblés, provoquant représailles indiscriminées et images d'horreur savamment distillées, psychose et haine intercommunautaire, déplacements massifs de civils, destruction méthodique du très fragile tissu socio-familial, dans un cadre plus général de pillages et destruction de plus ou moins maigres biens personnels et de maisons, ainsi que de tueries sporadiques. Le raz-le-bol général s'est laissé dépasser par un épuisement total et un sentiment d'impuissance plus abyssal que jamais.

TOUJOURS LE MÊME SCENARIO

Ce qui interpelle particulièrement est que l'événement déclencheur est toujours le même. Ce qui prouve que ceux qui l'activent le trouvent efficace.

Ensuite, les questions qui coulent de source, dont les décideurs connaissent de toute évidence les réponses, ne sont …

Le vrai pouvoir: le cas centrafricain

Image
Rebecca Tickle


Les débats très polémiques, dans la sphère centrafricaine, sur l'éligibilité ou non du candidat lamda aux élections sont intéressants, pour ce qui concerne notamment la centaine de candidats encore autoproclamés, puisque l'inscription formelle n'a pas encore eu lieu.

Le vrai problème pourtant est bien moins l'éligibilité d'un individu, que la raison pour laquelle l'électeur choisit un candidat.

La compétence n'a pas de couleur ethnique et inversément, le népotisme, le clanisme et le copinage n'ont rien à voir avec la compétence.

La construction d'une Nation a besoin de compétences et d'intégrité. Même l'intellectuel n'est pas forcément intègre. Il peut même être très malhonnête.

C'est donc finalement la capacité de discernement de l'électeur qui est la clé secrète.

Encore faut-il savoir ce que l'ont veut exactement en votant pour un tel ou un tel, le concept du consensus n'existant souvent plus depuis belle…

Une Constitution très démocratiquement adaptée

Image
Rebecca Tickle
Le dernier troisièmo-mandatiste, se lance dans la course, enfin, depuis son bord du Golfe de Guinée.  Nous sommes vraiment soulagés car on ne s'y attendait plus.
Après avoir jaugé l'état de l'opposition gondwanaise, de la société civile gondwanaise et surtout l'impact de la tentative sur le résultat en observant son compère burundais, il a conclu que c'était très jouable.
Même une délégation de chefs d'Etat africains pour venir demander aux Gondwanais de se réconcilier avec leur leadership, il est très sûr qu'il n'y en aura pas, puisque tous les Gondwanais sont très contents de lui.
En plus il vient de finir de célébrer en grande pompe les Jeux africains 2015 dans un quartier résidentiel à la périphérie de Gondwana City dont les constructions étaient initialement prévues, parait-il, pour reloger de nombreux sinistrés du drame de mars 2012. Qu'à cela ne tienne, les 17 000 sinistrés, suite à l'explosion d'un dépôt de munitions …

Au Burkina Faso des gens patients

Image
Rebecca Tickle


"Pour moi le putsch est terminé, et on en parle plus." --- Gilbert Diendéré, 23 septembre 2015.
De toute évidence,  le malfrat a obtenu l'amnistie.... de la CEDEAO. Une ingérence illicite dans les affaires intérieures du Burkina. Une culture de l'impunité imposée et entretenue par un pouvoir extranational, dont on connaît bien le tenant des ficelles.
La laideur de la recherche explicite et permanente de l'impunité est présente à chaque instant dans les esprits au Burkina.
Demander aux citoyens de se reconcilier avec leurs bourreaux et cautionner leur amnistie équivaut à demander à une femme violée d'épouser son violeur. Pourtant forcer quelqu'un à accepter l'intolérable ça ne marche pas dans la durée.
Le sieur Diendéré n'a pas obtenu l'amnistie de la part du peuple burkinabè, qu'il essaie de considérer comme superflu, malgré ses déclarations de surface. Les garanties reçues sous la table l'ont apparemment convaincu au po…

Burkina Faso: Médiation ou ultimatum?

Image
Rebecca Tickle


Selon RFI ce matin, Macky Sall vient aujourdhui présenter à Abuja à la CEDEAO le résultat de sa médiation pour un compromis de sortie de crise obtenu pendant ses trois jours passé à Ouagadougou.

RFI maîtrise vraiment l'art de la torsion et de la désinformation en faveur de tout organe fonctionnant pour les intérêts de la France en Afrique. La réalité des faits sur le terrain n'est qu'un jeu de bilboquet pour un média qui ressemble davantage à une agence de propagande qu'à un média d'information.
Toutes les composantes de la CEDEAO ont été témoins de l'échec de ce qui devait être la médiation de Macky Sall. Les clauses du protocole d'accord a été produit sous la pression de la société civile et nettement en faveur d'une échappatoire royale pour les putschistes, garantissant le retour des amis de Compaoré aux affaires.
Macky Sall ne connaît manifestement pas la définition d'une médiation, puisqu'il s'agit ici d'un ultimatum …

13 septembre 1958, au Cameroun de la France

Image
Rebecca Tickle


Le 13 septembre 1958 est assassiné Ruben Um Nyobè, instituteur, syndicaliste, tribun, homme politique et surtout résistant camerounais anti-colonialiste, par les troupes françaises du gouvernement du Général de Gaulle,  moins d'un an et trois mois avant la proclamation officielle de l'indépendance du Cameroun.

Um Nyobè, sacrifiant sa vie civile dans la fonction publique pour rejoindre le maquis en dernier recours, est exécuté 4 ans plus tard en pleine forêt de Boumnyèbel du pays bassa, après une traque sans merci.

Comprenons bien la torsion tropicale de la définition du mot,  l'indépendance de façade qui entre en vigueur au Cameroun dès  le 1er janvier 1960, signée par la France coloniale avec la France néocoloniale, et qui ne pouvait en aucun cas s'appliquer sereinement avec l'existence d'un Um Nyobè omniprésent et déterminé.

Comprenons bien que l'assassinat du résistant Um Nyobè prouve noir sur blanc que le Cameroun n'a bel et bien jama…

Réfugiés: Droit à la vie à deux vitesses

Image
Rebecca Tickle

Aujourd'hui le monde s'affole pour la Syrie qui se vide vers l'Europe. Plus de 276 000 personnes déjà. Mais a-t-on jamais compté combien d'Africains fuient leur pays depuis 50 ans, dans des circonstances de guerre, de destruction totale, de malgouvernance et d'abus massifs des droits humains? Ils sont pourtant des millions.

La migration sud-sud ne se ressent pas en Occident, mais elle est évidemment d'un poids monumental pour les sociétés d'accueil. Mais ce n'est que quand le mal arrive chez soi que la douleur se mesure.

L'autre jour j'entendais à la radio, dans un débat a propos des "bons" migrants versus
"mauvais" migrants. Un citoyen bien-pensant décrétait bien fort que les familles syriennes fuyant la guerre étaient admissibles en terme de politique d'asile. Mais que les réfugiés économiques, tels que les Erythréens par exemple, ne devaient pas être admissibles, puisque faux refugiés.

Pourtant, le rêve…

Migrants ou réfugiés: le choix de la responsabilité

Image
Rebecca Tickle
Recherche de confort ou de décence?  Voilà la question.
Les Grecs ont fait partie des grands peuples "migrateurs" dès le début du 20ème siècle jusque dans les années '90. Ils se sont dispersés aux Etats-Unis, en Amerique Latine, en Australie comme partout en Europe.
Migrants ou réfugiés... ils ont fui la misère, la guerre et la malgouvernance. Pendant la guerre greco-turque, 1 300 000 de Grecs d'Asie mineure ont été chassé par les Turcs (et 385 000 Turcs par les Grecs) et n'ont pour bon nombre d'entre pas eu l'opportunité d'une vie décente en Grèce.  
Qualifier simplement de migrants des populations qui cherchent un refuge au péril de leur vie, témoigne de la dimension hautement politiqufe que revêt aujourd'hui la question. C'est aussi oblitérer la notion de non-choix et de pression incontournable dans la décision de quitter leur patrie, la terre de leurs ancêtres ou qui les a vu naître. 
Le terme de migrant est dénué de tout …

Le désarmement en Centrafrique, le souci de quelles autorités?

Image
Rebecca Tickle

Le seul "désarmement" qui a eu lieu en Centrafrique jusqu'à ce jour n'est même pas un désarmement.
Nous parlons de matériel militaire qui continue à déferler et à circuler dans le pays au quotidien, se rajoutant aux armes diverses issues des 11 coups d'Etat et 6 mutineries en 55 ans d'"independances". 

Alors que tout le monde connait parfaitement la situation, aucun désarmement n'a jamais eu lieu, et ce depuis des décennies. Aucun Centrafricain n'est sûr dans son pays. 

Niveau socio-économique, on ne vit pas, on végète. Aliments les plus fréquemment consommés, la boule de manioc et les chenilles, à toutes les sauces. A Bangui, ce sont les rumeurs psychoticogènes qui gèrent la population tous les jours. Trois coups de feu tirés au centre-ville, et dans la périphérie on parle déjà de coup d'Etat.

A cela s'ajoute un taux d'analphabétisme dramatiquement exponentiel, avec la présence de plus en plus fréquente d'en…

Centrafrique, le prototype du huis clos silencieux

Image
Sauf en temps de turbulences "extra"ordinaires.
Rebecca Tickle


La RCA n'existe-t-elle aux yeux du monde que depuis le 24 mars 2013?
De quand date cette "pub" d'Oxfam France pour encourager la bonne volonté des âmes bien pensantes? 2013? 2003? 1993?  Les décennies se mélangent et ne se distinguent plus.
Est-ce que les gens savent seulement depuis combien d'années dure la situation de profond désarroi de la plus grande partie de ce peuple? Mars 2013 n'est de très loin pas le début de la descente aux enfers des populations centrafricaines, particulièrement celles de l'arrière-pays. Tous ceux qui ont des parents au village savent ce que leur famille endure depuis des années, sans même la connaissance du concept "électricité" ou "eau potable".
C'est juste qu'une fois encore, Intolérable est devenu Normalité depuis des lustres en République Centrafricaine. A part les mots "Bokassa" et "Pays des coups d'Eta…

Srebrenica, douleur intense toujours, 20 ans après

Image
Rebecca Tickle


"Je me réveille avec Srebrenica, je vis avec Srebrenica et je dors avec Srebrenica."
Enver Music, miraculé du massacre de Srebrenica, enclave musulmane de Bosnie, dans son témoignage de ce qu'il a vécu lors de la prise de la ville par les troupes serbes en juillet 1994.
Une des pages les plus sombres de la guerre de Bosnie, où des milliers de bosniaques musulmans ont été froidement et méthodiquement exécutés par des paramilitaires serbes.


Beaucoup de coupables de ces massacres vivent aujourd'hui paisiblement sur les terres et dans les maisons de ceux qu'ils ont massacrés, dans l'impunité la plus totale.

Le pardon et la réconciliation ne sont pas encore pour aujourd'hui, 20 ans après.

Le superflu de l’Homme dans les Grands-Lacs

Image
Rebecca Tickle


Malgré la répression toujours à huis clos à Bujumbura, la peur change gentiment de camp. Les forces de l’ordre se déplacent coiffées d’un capuchon, de peur des représailles populaires si on les reconnait. 
De source militaire, des affrontements ont lieu depuis vendredi matin à Kabarore dans la province de Kayanza au nord du pays, entre l'armée burundaise et un groupe armé encore non identifié. Les habitants de la ville fuient en masse. De nombreux habitants des zones de Murore et Nyagisozi (Kirundo) ont déjà passé une nuit dans la forêt avoisinante suite aux rumeurs faisant état d'une attaque rebelle imminente. 
En tout cas, toute perte en vies humaines doit continuer à être imputée à Pierre Nkurunziza, en addition aux dizaines de milliers de Burundais qui croupissant depuis de nombreuses semaines dans des camps de fortune dans les pays voisins, entre dénuement total et épidémie de choléra.


Le groupe armé que certains appellent des « rebelles » est en réalité un …

Portrait d'un panafricaniste: Prince Kum'a Ndumbe III

Image
Rebecca Tickle

"J’ai la certitude qu’après cinq siècles de déshumanisation, l’Afrique accouchera d’un trésor !"

Le professeur Kum'a Ndumbe III, un véritable bâtisseur de ponts culturels, consacre sa vie à la promotion de la paix, par des relations plus équitables et plus respectueuses entre l'Afrique et l'Europe. Toute son énergie est vouée au progrès et à la réhabilitation de l'Afrique, de sa culture et de son histoire.
Né à Douala au Cameroun dans une famille royale, il n'a que 15 ans quand il part en Allemagne faire ses études. Il s'établit ensuite en France pour se spécialiser. En possession d'un doctorat en Histoire, en Sciences politiques et en Etudes Germaniques de L'université de Lyon, il consacre sa thèse au programme nazi pour le développement de l'Afrique, un sujet très mal connu. Sa publication sera d'ailleurs longtemps interdite en Allemagne.
Après ses études, il enseigne à l'université de Lyon II et à l'Université…

Le Parc des Virunga en danger de mort

Image
Rebecca Tickle

Les graves exactions et la profonde irresponsabilité des multinationales pétrolières occidentales continuent au quotidien, à l'instar de la compagnie britannique Soco dans les montagnes des Virunga à l'Est de la RDC.

En effet, l'ONG Global Witness vient de publier le 10 juin 2015 la preuve de transactions financières entre des militaires des FARDC (Forces armées de la RDC) et la direction de la compagnie britannique, la seule ayant jusqu'ici effectué des explorations dans le parc, interdites par la loi congolaise.







Le Parc national des Virunga, le plus ancien en RDC, consacré patrimoine mondial par l'UNESCO pour sa biodiversité unique, et foyer des derniers specimens de gorilles des montagnes - la plupart des 880 individus restant sur la planète -, est bien en danger de mort depuis que d'importantes réserves de pétrole y ont été découvertes.

La législation congolaise est pourtant très claire: Toute exploitation de pétrole dans le parc est interdit…