Articles

Affichage des articles du 2005

Le Togo, pays des dictatures de père en fils

Rebecca Tickle



« Sous un manguier, dans une cour du quartier de Bè, la mère d'Alofa Koimivi, assise par terre, hébétée, se frappe la poitrine en gémissant. Le corps de son fils de 18 ans repose sans vie à l'abri d'une bâche, une balle en pleine poitrine. Le père reste sans voix, il n'a pas de quoi payer les funérailles.»
Les Togolaises et les Togolais ont peur, et surtout ils ont l’habitude d’être malmenés ! On pourrait vraiment craindre un courage insuffisant pour se soulever contre ce boulet si lourd qu’est l’armée togolaise et son dauphin nouvellement choisi.
La journée « Togo mort » organisée lundi 14 février par l'opposition pour protester contre le coup d’Etat du président investi Faure Gnassingbé a été peu suivie à Lomé, sauf dans les quartiers de Bè et Dékon, deux fiefs de l'opposition, où un manifestant a été tué par des gendarmes.
La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO), a continué d'exiger des nouvelles autorit…